Saturday, June 9, 2012

Et toi, les tubes, tu les jettes quand?

 La réflexion du jour est née du réassort d'un de mes produits chouchous, la crème gommante pour cuticules OPI Avoplex. Il y a quelques semaines, j'ai commencé à avoir du mal à faire sortir de la crème du tube, donc j'en ai commandé un nouveau, et ensuite, complètement naturellement, j'ai pris mes ciseaux pour couper le tube et aller chercher ce qui restait.



Ca c'est un tube neuf.


Et la c'est le cadavre du tube précédent.


Je vous rassure, normalement je scelle le moignon au scotch, là j'ai juste gardé le truc vide qqes jours le temps de faire des photos, c'est pour ça que le peu de produit restant a séché.

J'en ai eu assez pour un mois et demi d'utilisation à raison de trois fois par semaine. Et c'est là que je me suis dit que tout le monde ne faisait peut-être pas comme moi. Moi, c'est ma maman qui m'a appris qu'un tube/flacon apparemment vide contenait encore beaucoup de produit et que ça valait le coup d'aller le chercher. Alors non, ma maman n'est pas radine, mais elle est du genre à consommer intelligent et à ne pas gâcher (oui, je suis Bourguignonne, mais non, je n'aime pas Guy Roux). Et donc, depuis toujours, quand un tube ou un flacon paraît vide, je sors mes ciseaux pour l'ouvrir, mon scotch pour le resceller entre deux utilisations, et je vais vraiment au bout du produit. C'est extrêmement satisfaisant!! Et vous, vous avez des manies de ce genre?


The other day, after my tube of Avoplex exfoliating cuticle treatment started to not come out with a mere squeeze, I quite naturally took my scissors to open it and get what was left inside. 


This is the new tube


This is what remains of the old one.

Here the product dried out because I kept the cadavre for a couple of days before taking pics, while I'm still using it, I seal it with scotch tape. 

It turned that "what was left of it" was enough for another six weeks of use, three times a week. And then I realised that what was natural to me wasn't necessarily natural to anyone. My mum taught me to do that because she knew that whenever a tube seems empty, there's still a lot of product inside, and while not being a miser, she hates wasting and wants to get the most out of what she has. So whenever I have a tube that seems empty, I take my scissors to open it, some scotch tape to  re-seal it between two uses and I get to the bottom of it. It's quite satisfying really!! Do you do that too or do you have other quirks of the same sort coming from your education?

16 comments:

  1. Moi je trouve ça très intelligent comme façon de fonctionner, c'est pour ça qu'en règle générale je prends en pot et pas en tube parce que c'est vrai qu'on perd beaucoup de produit. Mais bon tout n'existe pas en pot et j'avais pour habitude d'appuyer sur les tubes comme une malade, du coup je vais utiliser ta technique!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah mais moi aussi j'appuie comme une malade sur le tube d'abord, et ensuite je sors les ciseaux. Une vraie malade j'vous dis!! :p

      Delete
  2. Ma maman m'a appris la même chose ! Combien de shampoing, de crème, et encore pire, de PRIMER POTIOOON j'ai pu récupérer comme ça ! Alors merci maman pour ton réflexe anti gâchis !

    ReplyDelete
    Replies
    1. ah punaise, m'en parle pas: le jour où j'ai dégainé un couteau pour ouvrir un mini-tube de PP Urban Decay (parce qu'il est résistant ce plastique à la con), j'en ai trouvé des kilos alors qu'il n'y avait plus rien qui sortait sur l'applicateur mousse!! C'est dingue quand même...

      Delete
  3. je fais la même chose que toi, surtout pour mes crèmes de visage (je récupère presque 1 semaine d'utilisation à chaque fois).

    ReplyDelete
  4. J'avoue que je ne le fais pas forcément. Comme Nymphea, les trucs en tube, j'ai tendance à rouler le tube et à appuyer comme une malade. Mais c'est vrai que pour les flacons, je n'ai pas le réflexe. Mais c'est vrai qu'il faudrait, surtout que j'ai horreur du gaspillage !

    ReplyDelete
    Replies
    1. mais même quand on appuie comme une malade, il en reste encore!!

      Delete
  5. Je ne l'ai jamais fait... Je n'y ai jamais pensé, alors là je me sens un peu bête ^^ Tout comme Thilwen et Nymphea, je m'amuse surtout à faire ma bourrine avec les tubes ! Ça me frustre de me dire que j'ai pu gâcher autant de produit à chaque lancée dans la poubelle... Va falloir changer ça ! J'appliquerai ta technique au décès prochain d'un tube ^^

    ReplyDelete
    Replies
    1. ça marche pour tous les produits où tu n'as pas accès directement au produit, les flacons pompes par exemple

      Delete
  6. Moi aussi je suis une scalpeuse de tubes ! je n'arrive pas à jeter un produit tant qu'il reste un petit fond, c'est mon seul TOC obsetionnel que j'ai ... Je suis super fière de moi quand j'ai terminé un produit jusqu'à la dernière goutte !

    ReplyDelete
    Replies
    1. C'est clair, c'est hyper satisfaisant!!

      Delete
  7. Bonjour,je fais la même chose mais je me sers de l'autre partie du tube coupé comme capuchon et non de scotch.Le produit sèche moins vite...
    Merci pour tous tes conseils !

    ReplyDelete
    Replies
    1. je le fais aussi quand c'est possible, mais en fonction de la forme du contenant, ça marche pas tjs!! :)

      Delete
  8. C'est vrais qu'on y pense pas forcement... Ca va me permettre de faire des économies quand on est étudiant on compte ses sous!!!

    ReplyDelete

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...